Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Loi Vieillissement
Résiliation du contrat de séjour en Ehpa(d) : quel délai de préavis respecter ?

31/05/2016

La résiliation du contrat de séjour en établissement d'hébergement pour personnes âgées, dépendantes (Ehpad) ou non (Ehpa), est possible sous réserve notamment de respecter certains délais de préavis fixés par un décret publié le 29 mai 2016.

Les conditions de résiliation du contrat de séjour en établissement d'hébergement pour personnes âgées, dépendantes (Ehpad) ou non (Ehpa), viennent d'être précisées par un décret du 27 mai 2016. Son article 3 fixe différents préavis à respecter selon que la résiliation intervienne à l'initiative de l'usager ou du gestionnaire.

Pris en application de la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement (dite loi ASV ou loi Vieillissement), ce texte ne concerne que les contrats conclus à compter du 1er juillet 2016.

Résiliation à l'initiative de l'usager

La personne âgée (ou son représentant légal) peut résilier son contrat de séjour par écrit et à tout moment, sous réserve de respecter un préavis d'une durée maximale fixée à :

  • 1 mois si elle réside dans un Ehpad ou une petite unité de vie (PUV) ;
  • 8 jours dans un autre établissement social ou médico-social pour personnes âgées, notamment une "résidence autonomie" (nouvelle dénomination des logements-foyers).

Le délai de préavis, qui est une clause obligatoire du contrat de séjour, peut être inférieur à ces plafonds.

    Attention : ce droit de résiliation ne doit pas se confondre avec le droit de rétractation de l'usager également créé par la loi ASV (délai de rétractation de 15 jours à compter de la signature du contrat ou de l'admission si celle-ci est postérieure à la signature).

    Résiliation à l'initiative du gestionnaire

    Le gestionnaire de l'Ehpa(d) peut résilier le contrat de séjour sous réserve :

    • d'une part, que cette décision soit motivée par l'une des situations limitativement prévues par la loi (article L. 311-4-1, III, du code de l'action sociale et des familles) ;
    • d'autre part, de respecter un délai de préavis fixé à 1 mois.

     

      Source : décret du 27 mai 2016 (n° 2016-696), JO du 29 mai

      Sybilline Chassat-Philippe






      Ajouter un commentaire
      La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
      Envoyer cette actualité par email :
      Email de l'expéditeur (vous)*

      Email du destinataire *

      Sujet*

      Commentaire :

      * Champs obligatoires

      Le Magazine

      N° 202 - octobre 2021
      Violences faites aux femmes. Protéger encore
      Voir le sommaire

      Formation Direction[s]
      Offres d'emploi
      Les 5 dernières annonces publiées
      Maison Départementale de l'Enfance

      Chef de service éducatif H/F

      Délégation générale Groupe SOS

      Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

      GROUPE SOS Jeunesse

      CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

      France Terre d'Asile

      Directeur Administratif et financier (F/H)

      ADPEP 28

      DIRECTEUR GENERAL (H/F)


      Voir toutes les offres
      Agenda
      28 octobre 2021, à distance

      Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

      3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

      C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

      4 au 5 novembre 2021, à Paris

      Vous avez l’heure, nous avons le temps…

      8 au 10 novembre 2021, à Paris

      Santexpo

      8 au 10 novembre 2021, à Paris

      Santexpo


      Voir tous les évènements
      Trophée Direction[s] : l'essentiel

      Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

       Voir le palmarès 2019 

      Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

      Sous les hauts patronages de :
      Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
      Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
      Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.