Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Personnes handicapées
Plan de prévention des départs non souhaités vers la Belgique

11/02/2016

Une instruction du 22 janvier décrit le processus qui doit permettre de limiter les départs non souhaités par les personnes handicapées et leurs familles vers les établissements sociaux et médico-sociaux de Belgique.

Une instruction du 22 janvier 2016, sous le triple sceaux de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), de la Direction de la sécurité sociale (DSS) et de la Direction de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), décrit le processus qui doit permettre d'empêcher les départs non souhaités des personnes handicapées vers les établissements sociaux et médico sociaux belges.

Favoriser le développement de réponses adaptées

Ce processus doit être mis en œuvre dès lors qu'une orientation vers un établissement belge est sollicitée par une personne handicapées ou est anticipée par la maison départementale (MDPH). Il vise à organiser la recherche et la mobilisation, sur le territoire national, de solutions de proximité adaptées aux besoins des personnes handicapées. Sans prétendre à l'exhaustivité, l'instruction privilégie trois solutions :

  • des interventions directes de professionnels spécialisés au domicile, dont les modalités doivent être précisées ultérieurement ;
  • des renforts de personnel dans les établissements médico-sociaux en proximité du domicile des personnes accompagnées ou de leur famille ;
  • des créations de place adaptées dans des établissements et services médico-sociaux.

En ce qui concerne la première solution, une prochaine instruction précisera les orientations retenues pour le développement de « pôle de compétences et de prestations externalisées ».

Éviter les départs non souhaités

Dans tous les cas, la réponse d'accompagnement proposée ne sera valable qu'avec l'accord de la personne concernée. Ainsi, si les personnes souhaitent un accueil en Belgique correspondant à leurs besoins, cette orientation ne peut pas être refusée par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). 
Pour les personnes qui ne souhaitent pas ce départ, il reviendra à la MDPH de trouver des réponses en France. Dans les départements pionniers pour le projet « une réponse accompagnée pour tous » une orientation ou le cas échéant un plan d'accompagnement global (PAG) - tel que prévu à l'article 89 de la loi "santé" - sera proposé « par anticipation » à la personne. Dans les autres départements, une « organisation ad hoc » sera mise en place, soit également par cette mesure d'anticipation, soit en s'appuyant sur la circulaire dite des « cas critiques » du 22 novembre 2013.

Campagne budgétaire 2016

Il faut encore attendre la traditionnelle circulaire annuelle de campagne budgétaire qui, pour 2016, répartira les 15 millions d'euros dévolus à cette problématique entre les ARS. Ces crédits, baptisés « crédits d'amorçage » pour l'occasion, seront délégués en deux tranches. 

Source : instruction du 22 janvier 2016

Véronique de La Touanne






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 232 - juillet 2024
ESSMS. À fond le sport
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome