Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Formation statutaire
L’EHESP maintient le cap

09/02/2011

L'École des hautes études en santé publique (EHESP) fait les frais de la révision générale des politiques publiques. Le budget 2011 comporte une baisse des financements des ministères sociaux de 17 % par rapport à 2010. Cette décision, validée lors du conseil d'administration de l'établissement du 16 décembre 2010, suscite des critiques. « Les subventions ministérielles (qui couvrent 22 % des charges) sont bien inférieures aux contributions des établissements de la fonction publique hospitalière (près de 56 %). Va-t-on vers le subventionnement des activités universitaires par les établissements publics ? », s'interroge le syndicat de directeurs Syncass-CFDT. En ligne de mire : le fort développement des formations universitaires proposées par l'EHESP... qui risque (à nouveau ?) de faire perdre de vue sa mission première : former des fonctionnaires.

Maintien du concours d'entrée

En effet, l'an passé, la politique de diplômation envisagée par Antoine Flahault, le directeur de l'École, avait fait monter au créneau les élèves et les syndicats. « Un groupe de travail, composé de la direction, des syndicats, des enseignants et des élèves a permis de clarifier l'objectif recherché et d'établir des "garde-fous " », explique Jean-Luc Gibelin, responsable du collectif de directeurs Ufmict-CGT. Le texte, validé par le conseil d'administration de l'EHESP en octobre, a apporté les assurances attendues par les syndicats : maintien du concours d'entrée, priorité aux formations professionnelles obligatoires et rémunérées, individualisation des parcours. « Les coopérations entre EHESP, universités et grandes écoles peuvent être une chance pour les élèves. Ils ont ainsi la possibilité de compléter et enrichir leur formation statutaire. Mais cela ne doit pas s'inscrire dans une logique visant à recruter des contractuels, à l'heure où les effectifs d'élèves-fonctionnaires sont en baisse », avertit Michel Rosenblatt, secrétaire général du Syncass-CFDT.

Nadia Graradji

Publié dans le magazine Direction[s] N° 82 - mars 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 198 - juin 2021
Ressources humaines. Le digital étend sa toile
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association Au Fil de la Vie

Directeur Général H/F

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

GCSMAS Envol

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Département de Haute-Loire

Responsable Action sociale Insertion H/F

ADSEA 01

CHEF DE SERVICE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.