Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Débat national sur la dépendance
L'heure des choix

04/07/2011
Débat sur la dépendance au Cese

C'est la fin des six mois de concertation nationale. Les groupes de travail thématiques sur la prise en charge de la dépendance (1) ont rendu les fruits de leurs travaux à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, le 21 juin dernier. Développement de structures intermédiaires, nécessité de réduire le reste à charge, prévention accrue de la perte d'autonomie, renforcement de l'aide à domicile, amélioration de la coordination… Les quatre rapports multiplient les préconisations. Côté financement, une des solutions avancées vise à consolider le système actuel afin de le rendre « plus juste et plus efficient ». Autant d'orientations générales, sur lesquelles s'accorde l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), même si, rappelle son président Pascal Champvert, « la question centrale demeure la nécessité d'augmenter le nombre de professionnels intervenant à domicile et en établissements ».

Compromis

Autre contribution, désormais sur le bureau ministériel : l'avis du Conseil économique et social (Cese), saisi en janvier dernier par Matignon et rendu le 15 juin. À retenir, au titre des recommandations : l'alignement du taux de CSG des retraités sur celui des actifs (au-delà d'un certain seuil) et l'instauration d'une taxe sur les successions et les donations. Sans compter l'exclusion d'une seconde journée de solidarité, pourtant source, en 2010, de près de 2,3 milliards d'euros. « L'avis représente le fruit d'un compromis entre les 18 groupes du Cese, issus des forces économiques et sociales aux intérêts parfois divergents, avance Yves Vérollet, un des rapporteurs. Le gouvernement peut donc s'appuyer dessus pour engager la réforme. » Une expertise globalement « équilibrée et courageuse, dont les pouvoirs publics seraient bien inspirés de se saisir », confirme le syndicat de cadres de direction Syncass-CFDT.

Place donc maintenant aux décisions politiques. Fin juin, la ministre devait remettre à l'Élysée plusieurs scénarios, en vue de l'arbitrage présidentiel en juillet. Un premier wagon de mesures urgentes (baisse du reste à charge, amélioration de l'APA pour les plus dépendants…) devraient trouver leur place au sein du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012, qui sera débattu à l'automne. Le calendrier est serré pour cette « grande réforme de la fin du quinquennat ». 

(1) Lire Direction(s) n° 81, p. 6

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 87 - août 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 230 - avril 2024
Grand âge. Quelle offre pour demain ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Madame Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome