Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Hébergement d’urgence
Péril en la demeure

25/08/2011

Les symptômes d'une crise aiguë dans le secteur de l'hébergement d'urgence se sont multipliés cet été. En cause : les réductions budgétaires occasionnant fermetures de structures et licenciements. L'annonce ministérielle de la suppression de 4 500 places d'hôtel, transformées en autant de places en logements intermédiés, a définitivement mis le feu aux poudres. « Le gouvernement met là la charrue avant les bœufs », déplore Nicole Maestracci, présidente de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars). À la Croix-Rouge française, on prévient : « Le transfert des crédits de l'urgence sociale vers le logement crée de fortes tensions. » Et du côté de la CGT, c'est d'abord la véracité des chiffres que l'on conteste : « En réalité, […] seuls 1600 logements sont en cours de réalisation. »

Priorité gouvernementale ?

Le collectif des associations unies plaide en faveur de moyens financiers suffisants pour faire face à la crise. L'hébergement d'urgence et l'aide aux personnes en très grande difficulté sociale constituent « une priorité gouvernementale », assure la ministre du Budget, Valérie Pécresse : « [Nos efforts se sont] traduits au cours du quinquennat par une progression de 39 % de la dotation budgétaire de ces dispositifs. » Soit 25 000 places d'hébergement supplémentaires depuis 2007, chiffre le ministère.

Au-delà, c'est l'ensemble du chantier de refondation du dispositif d'hébergement, et sa logique du « logement d'abord », qui sont remis en cause. « La réforme se soldera par un échec si l'État ne suit que des considération financières », prédit la Fnars. Pour l'heure, c'est du côté de Matignon que les regards se tournent : François Fillon rencontrera les associations à la rentrée.

Julian Breuil

Publié dans le magazine Direction[s] N° 88 - octobre 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 230 - avril 2024
Grand âge. Quelle offre pour demain ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Madame Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome