Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

PLFSS 2014
18,8 milliards d’euros pour les établissements médico-sociaux

27/09/2013

Avec une évolution de 3 %, l’Ondam médico-social est relativement épargné par les économies générales inscrites dans le projet de budget de la sécurité sociale pour 2014. 584 millions d’euros de mesures nouvelles seront consacrés à la création de places en établissements pour personnes handicapées et la médicalisation des Ehpad.

La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, et le ministre délégué au budget, Bernard Cazeneuve, ont présenté à la presse, mercredi 26 septembre, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, dont l’objectif premier demeure le rétablissement des comptes sociaux. Le gouvernement espère en effet ramener le déficit de la sécurité sociale (régime général et fonds de la solidarité vieillesse) de 16,2 à 12,8 milliards d’euros en 2014. 4 milliards d’euros d’économie sur les dépenses sociales sont notamment envisagées pour y parvenir. Parmi elles : le « ralentissement » à 2,4 % du taux d’évolution de l’objectif national de dépense d’assurance maladie (Ondam), qui représente, souligne le gouvernement, un « niveau historiquement bas au vu des évolutions constatées depuis 15 ans ».

Ondam Médico-social

La progression de l’Ondam médico-social est pour sa part fixée à 3 % (contre 2,4 % pour les « soins de ville » et 2,3 % pour l’hospitalier), afin de « poursuivre l’effort en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées ». Cela se traduira, pour les établissements, par un budget de 18,8 milliards d’euros (contre 18,2 milliards en 2013) pour lequel l’Assurance maladie contribue à hauteur de 17,6 milliards (avec 9 milliards d’euros pour le secteur personnes handicapées et 8,6 milliards pour celui des personnes âgées).

Réserves de la CNSA

En plus de l’Ondam médico-social, l’enveloppe attribuée aux établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour personnes âgées et handicapées devra comprendre 1,1 milliard d’euros provenant d’une fraction du produit de la contribution solidarité autonomie (CSA) et 70 millions d’euros prélevés sur les réserves de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

Ce prélèvement, justifié par le « fonds de roulement prévisionnel » de la CNSA  à la fin de l’année 2013, a pour objectif de réduire le taux d’évolution de l’Ondam médico-social de 3,4 à 3 %.

Mesures nouvelles

Le PLFSS prévoit de revaloriser de 1 % les moyens des services existants, « dont 1,10 % au titre de la masse salariale », soit un budget supplémentaire de 182 millions d’euros.

155 millions d’euros devront par ailleurs être dévolus à la création de places en ESMS pour personnes handicapées et 8 millions d’euros à la première étape du plan autisme 2013-2017.

Enfin, la médicalisation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) se poursuit avec la mobilisation de 130 millions d’euros supplémentaires.

Tarif global en Ehpad

Afin de répondre aux recommandations de l’Inspection générales des affaires sociales (Igas), une enveloppe de 10 millions d’euros est dégagée par le gouvernement en faveur de la réouverture du tarif global en Ehpad.

Plan d’aide à l’investissement

Un plan d’aide à l’investissement de 50 millions d’euros, issus de 2 % du rendement de la CSA, sera, à l’instar de l’année dernière, déployé dans le secteur médico-social.

Source : dossier de presse du PLFSS 2014

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 231 - juin 2024
Protection de l’enfance. Quelle sortie de crise ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome