Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Entreprises adaptées
Financement de 1 000 aides au poste supplémentaires sur fond d'incertitudes

08/02/2018

Les orientations stratégiques et la répartition régionale, en 2018, des aides au poste dans les entreprises adaptées viennent d'être détaillées par instruction. Le texte confirme le financement de 1 000 aides au poste supplémentaires prévu dans la loi de finances pour 2018. Côté nouveauté, on retiendra notamment l'introduction de la "note de capacité" des structures à soutenir et à accompagner l'émergence et la consolidation du projet professionnel de leurs salariés.

Pour les entreprises adaptées, 2018 est une année de transition. Un "nouveau schéma de financement et de conventionnement à mettre en œuvre au 1er janvier 2019" est en effet annoncé par la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) dans la traditionnelle instruction annuelle présentant les orientations stratégiques relatives aux aides au poste du secteur.

Hausse des aides au poste

Sans surprise, car la mesure a été prévue par la loi de finances pour 2018, les entreprises adaptées (EA) bénéficieront de 1 000 aides au poste supplémentaires par rapport à la loi de finances pour 2017. Notons toutefois que la répartition des aides par région, détaillée en annexes 1 et 2 de l'instruction, tient compte d'une mise en réserve budgétaire à hauteur de 2 %. Ce qui, au total, porte à 590 équivalent temps plein (ETP) à répartir en début d'année au delà des effectifs de référence de début 2017.

Note de capacité

Les priorités assignées au secteur s'inscrivent dans la continuité des orientations des années passées (pour 2017, lire ici). Ainsi, par exemple, les EA sont encouragées à :

  • favoriser le recrutement de jeunes handicapés, puis développer à leur attention une logique de parcours ;
  • faciliter l’accès des femmes aux métiers proposés.

Plus novatrice est l'introduction d'une note dite de capacité de chaque EA à accompagner l’émergence et la consolidation du projet professionnel de ses salariés. Ce document, dont un modèle est fourni par la DGEFP, doit être annexé au contrat d’objectifs triennal. Prévu dans le cadre des engagements du contrat de développement responsable et performant du secteur adapté signé le 09 mars 2017 par la ministre du Travail, cette note de capacité ne doit pas être négligée car c'est l’un des documents supports aux dialogues de gestion avec les EA. 

Source : instruction du 29 décembre 2017, BO Travail n° 2018/1.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 230 - avril 2024
Grand âge. Quelle offre pour demain ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome