Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Établissements d’aide par le travail
Une convergence tarifaire plus sévère

25/08/2011
Thierry Nouvel (Unapei) demande une étude sur la structuration des coûts.

Une fois encore, la campagne budgétaire 2011 pour les établissements et services d’aide par le travail (Esat) a été lancée avec retard. Cette année, 2,6 milliards d’euros leur sont consacrés. Près de 1,4 milliard est attribué au fonctionnement des 117 211 places existantes, ainsi qu’à la création de 1 000 nouvelles places… autorisées sur un mois.

Un cadrage aveugle

Côté dépenses de personnels, les crédits progressent de 0,6 %. Cette moyenne n’a pas vocation à être appliquée uniformément. « Des taux faibles, une circulaire tardive, une absence de vision prospective : c’est un véritable carcan », résume Thierry Nouvel, directeur général de l’Unapei, l’union nationale des associations des parents de personnes handicapées.

À nouveau cette année, les structures sont soumises au couperet des tarifs plafonds, identiques à ceux de 2010, eux-mêmes calqués sur ceux de… 2009. Les 10 % d’Esat « hors les clous » se verront appliquer une « mesure ciblée de convergence » : la baisse de 1 % de leur dotation 2010 (hormis pour les signataires d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens). Une véritable rupture, selon David Causse, coordonnateur du pôle santé social de la fédération d’employeurs Fehap : « Jusque là, la convergence se traduisait par un gel des dotations. Même modeste, cette baisse représente un coût important », souligne-t-il. Un cadrage budgétaire aveugle, estime l’Unapei qui réclame une enquête sur la structuration des coûts. Demande entendue par la Direction générale de la cohésion sociale qui lancera une étude en octobre. À noter encore : la mise en œuvre d’un plan triennal d’investissement de 12 millions d’euros (dont 1 million en 2011).
« La circulaire ne prend en compte ni les coûts réels de rémunération des encadrants ni l’inflation, dénonce l’Association nationale des directeurs et cadres d’Esat (Andicat). [Nous demandons] aux pouvoirs publics d’assurer un financement correct […] plutôt que de déplacer les problèmes vers une pseudo modernisation. » En ligne de mire : l’installation en septembre de quatre groupes de travail thématiques (1), dans le cadre du plan de modernisation et d’adaptation des Esat.

Circulaire n° DGCS/SMS3b/2011/260 et arrêté du 24 juin 2011

 

(1) Accompagnement et adaptation des parcours de vie ;  formations et compétences; réponse aux marchés commerciaux; mutualisation des moyens et compétences

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 88 - octobre 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 211 - septembre 2022
Évaluation. Relever le défi
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
LES PEP CBFC

DIRECTEUR ADJOINT D'ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL (H/F)

Département du Doubs

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)

HANDICAP ANJOU

Directeur(trice) Adjoint(e)

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

Fondation Casip-Cojasor

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (EHPAD) H/F


Voir toutes les offres
Agenda
29 et 30 septembre 2022, à Paris

Ethique : de quoi parle-t-on ? De l’injonction aux questionnements

30 septembre 2022, à Mauges-sur-Loire (Maine-et-Loire)

L'avenir de l'action médicale et médico-sociale

30 septembre et 1er octobre 2022, à Paris

Vieillir où on veut comme on veut : pour une ville de tous les possibles

3, 4 et 5 octobre 2022, à Saint-Romain-en-Gal (Rhône)

Dessine-moi les solidarités de demain

4 octobre 2022, à Paris

Adolescents « incasables » ? Jamais !


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Les candidatures sont closes !

La cérémonie de remise des prix se tiendra
le jeudi 1er décembre, à Paris.

Inscrivez-vous pour y assister.


En partenariat avec :