Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Établissements d’aide par le travail
Une convergence tarifaire plus sévère

25/08/2011
Thierry Nouvel (Unapei) demande une étude sur la structuration des coûts.

Une fois encore, la campagne budgétaire 2011 pour les établissements et services d’aide par le travail (Esat) a été lancée avec retard. Cette année, 2,6 milliards d’euros leur sont consacrés. Près de 1,4 milliard est attribué au fonctionnement des 117 211 places existantes, ainsi qu’à la création de 1 000 nouvelles places… autorisées sur un mois.

Un cadrage aveugle

Côté dépenses de personnels, les crédits progressent de 0,6 %. Cette moyenne n’a pas vocation à être appliquée uniformément. « Des taux faibles, une circulaire tardive, une absence de vision prospective : c’est un véritable carcan », résume Thierry Nouvel, directeur général de l’Unapei, l’union nationale des associations des parents de personnes handicapées.

À nouveau cette année, les structures sont soumises au couperet des tarifs plafonds, identiques à ceux de 2010, eux-mêmes calqués sur ceux de… 2009. Les 10 % d’Esat « hors les clous » se verront appliquer une « mesure ciblée de convergence » : la baisse de 1 % de leur dotation 2010 (hormis pour les signataires d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens). Une véritable rupture, selon David Causse, coordonnateur du pôle santé social de la fédération d’employeurs Fehap : « Jusque là, la convergence se traduisait par un gel des dotations. Même modeste, cette baisse représente un coût important », souligne-t-il. Un cadrage budgétaire aveugle, estime l’Unapei qui réclame une enquête sur la structuration des coûts. Demande entendue par la Direction générale de la cohésion sociale qui lancera une étude en octobre. À noter encore : la mise en œuvre d’un plan triennal d’investissement de 12 millions d’euros (dont 1 million en 2011).
« La circulaire ne prend en compte ni les coûts réels de rémunération des encadrants ni l’inflation, dénonce l’Association nationale des directeurs et cadres d’Esat (Andicat). [Nous demandons] aux pouvoirs publics d’assurer un financement correct […] plutôt que de déplacer les problèmes vers une pseudo modernisation. » En ligne de mire : l’installation en septembre de quatre groupes de travail thématiques (1), dans le cadre du plan de modernisation et d’adaptation des Esat.

Circulaire n° DGCS/SMS3b/2011/260 et arrêté du 24 juin 2011

 

(1) Accompagnement et adaptation des parcours de vie ;  formations et compétences; réponse aux marchés commerciaux; mutualisation des moyens et compétences

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 88 - octobre 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 227 - février 2024
Validation de l'expérience. Des parcours facilités ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
sauvegarde 93

UN DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Département du Val-de-Marne

RESPONSABLE DE L'ESPACE DEPARTEMENTAL DES SOLIDARITES (H/F)

Le Département de la Manche

Cadre territorial de l’aide sociale à l’enfance CHERBOURG-HAGUE

sauvegarde 93

UN CHEF DE SERVICE (H/F)

APAJH 41

MANAGER DE PROXIMITE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2023 !

Sous le haut patronage de :

Aurore Bergé, ministre des solidarités et de la famille,

Madame Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées,

et

Charlotte Caubel, secrétaire d’État auprès de la Première ministre, chargée de l’Enfance.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome

et