Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Intervenants libéraux en Ehpad
Prudente, l'administration tente l'apaisement

21/04/2011

La Direction de la Sécurité sociale (DSS) arrivera-t-elle à apaiser les tensions entre les médecins et kinésithérapeutes libéraux et les directeurs d'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ? Attentive au bon déploiement des contrats de coordination (1), elle apporte quelques précisions. Sans trancher sur les sujets qui fâchent.
Afin d'éviter tout risque de requalification en contrat de travail, les directeurs sont invités à reprendre à la lettre les contrats types. Quant à la rémunération pour la participation à une réunion de la commission de coordination gériatrique (CCG), elle reste à la libre appréciation des parties…

Une sanction limitée

Face aux critiques des libéraux, la DSS rappelle que seuls les médecins généralistes ou spécialistes choisis comme médecins traitants par les résidants sont concernés par le dispositif. En cas de refus de signature ? Le professionnel se verra interdire l'accès à l'établissement. Une disposition sans réelle portée puisque le médecin traitant pourra quand même se rendre dans l'Ehpad pour soigner son patient. Seule sanction : un signalement auprès du conseil national de l'ordre.

Ces précisions ne sont toutefois pas de nature à taire les inquiétudes. La mise en place de ces contrats traduit « une véritable méconnaissance des réalités du terrain », insiste David Causse, coordonnateur du pôle santé social de la fédération d'employeurs Fehap. Qui se félicite toutefois de l'amendement sénatorial du 13 avril à la proposition de loi « Fourcade », qui « éviterait pour les libéraux tout risque de requalification et permettrait que les abattements de cotisations sociales ne soient perdus ».
Outre un premier bilan au 30 juin, le nombre et le pourcentage des libéraux indemnisés par l'Ehpad pour leur participation à la CCG seront compilés fin 2011.

(1) Décret n° 2010-1731 et arrêté du 30 décembre 2010 Circulaire n° DSS/MCGR/2011/96 du 11 mars 2011
Aurélie Raymond

Publié dans le magazine Direction[s] N° 85 - juin 2011






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 201 - septembre 2021
Aller-vers. Prendre les devants
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE ADJOINT DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.