Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Prime Macron
De la souplesse pour les associations

18/03/2020

Le dispositif de prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (dite Macron) est finalement assoupli pour les associations d’intérêt général. Son principe ? Une exonération de cotisations et contributions sociales, ainsi que d’impôt sur le revenu, au titre des primes versées jusqu’au 30 juin [1]. Cette année, son bénéfice a été conditionné à un accord d’intéressement, sauf pour les associations reconnues d’utilité publique selon la loi initiale. « Ce dispositif d’épargne salariale lié aux résultats et performances ne relève pas de la philosophie générale de la non-lucrativité et donc des pratiques du secteur », soulignaient en janvier la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) et l’union Uniopss. « Sans compter que, faute de moyens, peu de gestionnaires peuvent instaurer un tel accord, ajoute Julien Lognand, adjoint juridique au pôle Affaires sociales de Nexem. Pas sûr aussi que les financeurs acceptent de valider cette dépense supplémentaire, de nombreux conseils départementaux ayant déjà l’an dernier refusé le principe d’un versement de la prime … »

Leurs arguments ont été entendus par l’administration : « Cette exemption doit s’entendre comme concernant aussi l’ensemble des associations et fondations reconnues d’intérêt général ». Autre victoire : la prime pourra être allouée aux travailleurs handicapés en établissements et services d’aide par le travail (Esat). Si cette possibilité de coup de pouce est une réelle opportunité, mieux vaudrait toutefois ne pas délaisser trop vite le sujet de l’intéressement, préconise Nexem. « L’épargne salariale est une solution de rémunération d’avenir, assure Julien Lognand. Un groupe de travail monté par le ministère réfléchit à des modalités d’adaptation de l’intéressement pour le secteur associatif. »

Instruction n° DSS/5B/2020/11 du 15 janvier 2020

(1) A hauteur de 1000 euros maximum  

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 185 - avril 2020






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 231 - juin 2024
Protection de l’enfance. Quelle sortie de crise ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome