Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Performance et évaluation des établissements
Les Agences organisent leur partenariat

26/11/2010

Depuis l'installation, fin 2009, de l'agence nationale de la performance (Anap), la question de sa coopération avec celle de l'évaluation et de la qualité (Anesm) était restée en suspens. L'enjeu ? Leur bonne articulation afin d'éviter, par exemple, l'inflation d'outils, de recommandations et d'indicateurs dans le secteur médico-social. La question semble en voie d'éclaircie : les deux Agences ont signé une convention de partenariat, le 17 novembre dernier.

Car l'Anap et l'Anesm ont des objectifs complémentaires. Toutes deux « tendent vers un effort commun de modernisation du secteur médico-social et d'amélioration du service rendu aux usagers », indiquent-elles, tout en réaffirmant quand même leurs missions respectives... À l'Anesm, la validation et l'élaboration de procédures, références et recommandations de bonnes pratiques en vue des évaluations. À l'Anap, la conception d'outils d'amélioration de la performance et de la qualité du service rendu, l'appui dans le cadre de réorganisations, de projets immobiliers, de redressements, ou encore l'évaluation de projets relatifs aux systèmes d'information.

Indicateurs complémentaires ?

« Cette convention confirme notre volonté de travailler ensemble. Par exemple, l'Anap planche sur des indicateurs de performance et l'Anesm sur des indicateurs "métiers" de pilotage de la qualité des prestations. Il est logique de s'inspirer les uns des autres », explique Didier Charlanne, directeur de l'Anesm.

Mais cette convention-cadre, signée pour quatre ans, ne définit que les modalités pratiques de leur collaboration. Les deux directeurs, Didier Charlanne et Christian Anastasy, se rencontreront « régulièrement dans le cadre d'un comité de suivi » qui, chaque année, élaborera un « plan d'actions sur les projets stratégiques et les coopérations envisagées ». Celles-ci ne seront identifiées qu'après adoption, par chaque Agence, de son programme de travail annuel. Le premier comité de suivi pourrait se tenir début 2011.

Pour ceux qui anticiperaient un rapprochement d'un autre genre, le sujet n'est pas (encore ?) à l'ordre du jour. « D'autant qu'en termes de métier, nous sommes plus proches de la Haute autorité de santé, avec qui nous sommes déjà engagés sur des productions à double label », justifie Didier Charlanne. Qui conclue : « Les deux Agences n'ont pas le même périmètre d'intervention, l'Anap ne couvrant pas le secteur social. Nous ne sommes donc pas en concurrence. »

Noémie Gilliotte

Publié dans le magazine Direction[s] N° 80 - janvier 2011

Images






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 216 - février 2023
Assurances. Etes-vous assez couverts ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
EPNAK

CHEF DE SERVICE ENTREPRISE ADAPTEE (H/F)

EPNAK

CHEF DE SERVICE PAIE (H/F)

Groupe Ares

Chef.fe de projet Accompagnement Social - Programme ALI

ADSEA01

DIRECTEUR DE DISPOSITIF (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du service protection enfance – qualité et process


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

La cérémonie de remise des prix s'est tenue le 1er décembre, à Paris.
Bravo à tous les lauréats !


En partenariat avec :