Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Justice des mineurs
De nouvelles pistes éducatives

21/03/2018

D’ici à 2022, 20 nouveaux centres éducatifs fermés (CEF) sortiront de terre, dont 15 dans le secteur associatif. Cet engagement d’Emmanuel Macron devrait figurer au projet de loi de programmation pour la justice attendu le 18 avril en Conseil des ministres. Ce texte sera aussi l’occasion pour le gouvernement de modifier à la marge l’ordonnance du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante. Objectifs de ces dispositions présentées à la fédération d’associations Cnape fin février ? Offrir de nouvelles réponses éducatives en matière pénale.

Directement liée au placement en CEF, la première autorise l’établissement à organiser un accueil temporaire du jeune dans d’autres lieux. Une mesure bienvenue dans le cadre de la préparation de la sortie, estime Audrey Pallez, responsable du pôle Justice des mineurs à la Cnape. Le texte précise que cette modalité doit aussi servir à prévenir un incident grave. Il ne faudrait toutefois pas « que cela crée une rupture supplémentaire dans le parcours des mineurs et vienne dénaturer la mission des CEF », précise-t-elle.

Placement au domicile

Autre disposition envisagée ? L’instauration de droits de visite et d’hébergement au domicile familial dans le cadre du placement pénal. « Cette possibilité existe déjà  puisque les jeunes peuvent souvent rentrer chez eux le week-end quand le juge l’autorise », rappelle Audrey Pallez. Si elle juge positif de donner une base légale à cette pratique, elle s’interroge sur le recours à ce droit en continu pour en faire un placement à domicile comme en protection de l’enfance : « Cette option risque d’être difficile à faire comprendre aux familles et aux jeunes. En outre, quels moyens seront alloués aux services de milieu ouvert pour le réaliser ? »

Enfin, le gouvernement prévoit l’expérimentation pendant trois ans d’une mesure éducative d’accueil de jour (MEAJ) [1] qui remplacerait celle d’activité de jour très peu mise en œuvre.

[1] Six mois renouvelable deux fois.

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 163 - avril 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 210 - juin 2022
Transformation de la fonction publique
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
DEPARTEMENT DE LA SARTHE

DIRECTEUR ENFANCE FAMILLE (H/F)

Ville de Sèvres

CHEF DE SERVICE (H/F)

Association CAP A CITE

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

ALTERITE

DIRECTEUR ADJOINT D'ESAT (H/F)

CCAS de Vergèze

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
3 septembre 2022, à Paris et à distance

Assises nationales contre les féminicides

8 au 10 septembre 2022, à Reims

Journées d'études sur le handicap psychique

9 septembre 2022, à Paris

La BD dans le social, le social dans la BD

13 septembre 2022, à Paris

Parcours de jeunes en institutions

15 et 16 septembre 2022, à Nantes

La mêlée. Rencontres de l’action sociale et de la santé


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Les candidatures sont closes !

La cérémonie de remise des prix se tiendra
le jeudi 1er décembre, à Paris.

Inscrivez-vous pour y assister.


En partenariat avec :