Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Réfugiés
CPH : 800 nouvelles places d’ici à mars

17/11/2021

La Direction générale des étrangers en France (DGEF) a donné ses consignes aux préfets en vue de la sélection des projets de centres provisoires d’hébergement (CPH) réservés aux réfugiés les plus vulnérables (7,2 millions d’euros, financés sur les crédits du Plan de relance). Le temps presse, et l’objectif est fixé : 800 nouvelles places doivent ouvrir d’ici à mars 2022 pour améliorer la fluidité du dispositif national d’accueil (DNA). L’avantage sera donné aux dossiers comportant un engagement écrit du propriétaire des locaux, garantissant une ouverture dans les temps. Autres priorités ? Les CPH prévoyant une modularité des espaces pour accueillir tour à tour des familles et des personnes isolées, ceux intégrant des places pour les personnes à mobilité réduite ou encore les projets résultant d’une extension de faible capacité (moins de 30 %) permettant la mutualisation de prestations. Ces derniers pourront bénéficier d’une procédure simplifiée. Les autres, en revanche, devront passer par des appels à projets départementaux qui, en théorie, devaient être publiés avant la fin octobre : les gestionnaires ont jusqu’à la fin décembre au plus tard pour y répondre.

Une solution parmi d’autres

Toutes les régions sont concernées [1]. De quoi porter le parc total des CPH à 9 900 places d’ici à fin 2022. Un effort bienvenu pour la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), mais encore insuffisant compte tenu des besoins d’accompagnement renforcé. « Le CPH reste certes une réponse nécessaire, mais des dispositifs adaptés (type baux glissants) pour l’accompagnement dans et vers le logement sont à développer en parallèle, assortis du financement nécessaire, souligne sa chargée de mission Réfugiés Migrants, Maëlle Lena. Tout cela doit s’inscrire davantage dans une logique globale en faveur de l’accès au logement des réfugiés, dans celle du Logement d’abord qui doit donc être coportée par la Délégation interministérielle à l'hébergement (Dihal), et non par la seule DGEF. »

Information du 18 octobre 2021

[1] À l’exception de l’Ile-de-France où 400 places ont déjà été annoncées pour 2021, rappelle la FAS.

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 203 - décembre 2021






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 231 - juin 2024
Protection de l’enfance. Quelle sortie de crise ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome