Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

PLFR 2014
La Politique de la ville et la PJJ visées par des annulations de crédits

12/06/2014

Le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2014, présenté en conseil des ministres ce mercredi, prévoit des économies sur le budget de l’Etat à hauteur d’1,6 milliard d'euros. La « Politique de la ville », la « Protection judiciaire de la jeunesse » et la « Conduite des politiques sanitaires et sociales » sont touchés par ces annulations de crédits, mais le secteur reste dans l’ensemble préservé.

Le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, et le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, ont présenté, en conseil des ministres du 11 juin, le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2014. Celui-ci met en œuvre le pacte de responsabilité et de solidarité annoncé par le président de la République en début d’année, qui a notamment pour ambition de soutenir l’emploi via une diminution des prélèvements à la charge des employeurs. Pour ce faire, un plan de 50 milliards d’euros d’économies est prévu jusqu’en 2017, réparti entre les dépenses de l’Etat (à hauteur de 18 milliards), des collectivités territoriales (11 milliards), de la protection sociale (11 milliards) et de l’assurance-maladie (10 milliards).

Les premières mesures d’économies sont détaillées par le PLFR. Le budget général de l’Etat est ainsi amputé d’1,6 milliard d’euros de crédits et tous les ministères, agences et opérateurs de l’Etat sont concernés. Le secteur social reste cependant épargné, à l’exception de certains programmes, à savoir :

  • La « Politique de la ville », auquel 18 millions d’euros sont retirés « en raison de moindres besoins sur les dispositifs d’intervention » ;
  • La « Protection judiciaire de la jeunesse » (PJJ), dont 7,9 millions d’euros de crédits, « portant sur les dépenses immobilières et les dépenses de fonctionnement », sont annulés ;
  • Le programme « Conduite et soutien des politiques sanitaires, sociales, du sport, de la jeunesse et de la vie associative », dont le budget est diminué de 15 millions d’euros. Des économies réalisées « sur les dépenses de fonctionnement du ministère et des agences régionales de santé (ARS) ».

Source : présentation du PLFR 2014 sur le portail de l'Economie et des Finances

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

ADPEP 28

DIRECTEUR GENERAL (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.