Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Plan d’aide à l’investissement
Les priorités de financement pour 2014

04/07/2014

Les conditions d’octroi des 127 millions d’euros d’aide à l’investissement destinés aux établissements et services pour personnes âgées et handicapées pour l’année 2014 viennent d’être définies.

Un arrêté du 24 juin et une instruction technique de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) du 10 juin détaillent les modalités de mise en œuvre du plan d’aide à l’investissement (PAI) pour les établissement et services médico-sociaux (ESMS) pour personnes âgées et handicapées en 2014.

Cette année, le PAI bénéficie d’une enveloppe de 127 millions d’euros (contre 120 millions d’euros en 2013), dont 91 millions seront dédiés aux personnes âgées et 36 millions aux personnes handicapées. Comme le rappelle la CNSA, il s’agit du « premier exercice de gestion déconcentrée des crédits », désormais entre les mains des agences régionales de santé (ARS).

Priorités

L’aide à l’investissement dans le secteur des personnes âgées devra prioritairement concerner :

  • Les opérations de modernisation des Ehpad habilités à l’aide sociale ;
  • Les créations de places en accueil de jour, hébergement temporaire et unités d’hébergement renforcé pour malades d’Alzheimer.

Et, dans le champ du handicap :

  • Les opérations de modernisation et de restructuration (pour les structures adultes et enfants) ;
  • les créations de places en maisons d'accueil spécialisées (MAS) et foyers d'accueil médicalisés (FAM) pour des projets intégrant les principes d’aide à l’autonomie et de participation sociale. « Il s’agit également de soutenir des projets visant à adapter les modalités d’accueil aux personnes handicapées vieillissantes […] ou aux personnes autistes », précise la CNSA ;

Les critères d’éligibilité et d’inéligibilité du PAI demeurent identiques à ceux de 2013, ainsi que les modalités de versement de l’aide au maître d’ouvrage.

Demande d’aide

Les dossiers de demande de financement, téléchargeables sur le site de la CNSA, seront à renvoyer à l’ARS de la région d’implantation de l’établissement. Le gestionnaire ou maître d’ouvrage sollicitant l’aide devra présenter, à l’appui de sa demande, un programme technique détaillé, ou, lorsque c’est possible, un avant-projet sommaire.

Source : arrêté du 24 juin 2014, JO du 3 juillet

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
CDSEA 91

Chef(fe) de service dispositif ITEP

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

Conseil départemental de l'Orne

DIRECTEUR H/F

Fondation Vincent de Paul - Secteur Enfance

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.