Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Personnes âgées/personnes handicapées
La campagne budgétaire 2015 sous le signe de la rigueur

06/05/2015

Les orientations budgétaires pour 2015 des établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes âgées et handicapées viennent d’être publiées. Elles confirment la faible progression des moyens pour l’année et s’inscrivent dans la poursuite des actions engagées.

La traditionnelle circulaire établissant pour l’année les priorités d’action et l’évolution des dépenses dans le secteur médico-social est désormais connue. Conformément aux objectifs fixés par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015, l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) médico-social n’évoluera cette année qu’à hauteur de 2,2 %, contraignant les établissements accueillant des personnes âgées et handicapées à des mesures d’économies.

Evolution des dépenses

L’administration fixe notamment le taux d’évolution de la masse salariale pour 2015 à 0,75 % (contre 1,1 % en 2014), et, « compte tenu d’une prévision d’inflation nulle pour 2015 », le taux d’évolution des prix à 0. L’actualisation des moyens ne pourra ainsi cette année progresser qu’à hauteur de 0,6 %.

Concernant la masse salariale, la circulaire apporte cependant deux précisions :

  • Les exonérations de cotisations sociales prévues par le pacte de responsabilité, qui représentent une économie d’environ 0,67 % pour les structures du secteur privé, doivent s’ajouter au taux de 0,75 %. « Les partenaires sociaux pourront donc négocier des accords de travail dans la limité d’un taux d’évolution de 1,4 % de la masse salariale », souligne le texte.
  • Pour les ESMS publics, la progression de la masse salariale devra financer « l’effet GVT [glissement vieillissement technicité NDLR] et les mesures de revalorisation catégorielles des agents de catégorie C […] »

L’administration insiste par ailleurs sur la nécessité de poursuivre la démarche de convergence tarifaire.

Priorités d’actions

Dans le champ du handicap, les crédits octroyés aux agences régionales de santé devront prioritairement être consacrés :

  • A la poursuite du plan pluriannuel handicap (86,7 millions d’euros en 2015) ;
  • Au financement des créations de places correspondant à la première tranche du plan autisme (20,9 millions d’euros) ainsi qu’au développement de l’offre de services concernant les enfants et à l’adaptation de l’offre existante (78,9 millions d’euros) ;
  • A la création de places dans le cadre du schéma national handicap rare (22,6 millions d’euros) ;
  • A l’accompagnement des personnes en situation complexe.

Le secteur « personnes âgées » devra quant à lui être mobilisé en particulier sur :

  • Le lancement du plan maladies neurodégénératives : à hauteur de 2,6 millions d’euros pour la création de plateformes de répit, le développement de places en services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) (sont notamment visées les nouvelles équipes spécialisées Alzheimer (ESA)), et l’expérimentation de temps de psychologues en SSIAD. 3,44 millions d’euros seront par ailleurs « disponible » pour financer des unités d’hébergement renforcé (UHR) en Ehpad ;
  • Le renforcement de la médicalisation en Ehpad (103,7 millions d’euros) ;
  • L’accompagnement, « de manière encadrée et limitative », du changement d’option tarifaire des établissements amorcé l’année dernière (10 millions d’euros) ;
  • La préparation de l’ « expérimentation SPASAD » (services polyvalents d’aide et de soins à domicile) dans le cadre du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Source : circulaire du 23 avril 2015

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 201 - septembre 2021
Aller-vers. Prendre les devants
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
CDSEA 91

Chef de Service H/F

APAJH du VAR

DIRECTEUR IME/EEAP/Répit/SSAD - Jardin d'Asclépios APAJH du Var

Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Conseil départemental de la Vendée

Puériculteur-trice encadrant-e

ARFIS OI - IRTS La Réunion

RESPONSABLE DE FORMATION (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.