Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Aide à domicile
Fonds de restructuration des Saad : après l'arrêté, l'instruction !

18/03/2016

"Éviter le saupoudrage" : telle est l'une des consignes adressée, par une instruction du 8 février, aux directeurs généraux d'agences régionales de santé (DGARS) dans le cadre de l'examen des demandes faites par les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) en difficulté financière en vue de bénéficier des crédits du fonds dit de restructuration du secteur.

Examen des dossiers

Faisant suite à l'arrêté du 7 mars 2016 portant sur les modalités de répartition des 25 millions du fonds 2015-2016, ce texte s'inscrit dans la continuité de la doctrine administrative. La procédure d'examen des dossiers est ainsi inchangée par rapport au cadre fixé en 2013 ! Ce, sous réserve bien évidemment :

  • du calendrier de dépôt des aides (demandes à envoyer au plus tard le 8 avril 2016) ;
  • de l'appréciation des années de référence des pièces constitutives du dossier de demande ;
  • de la sollicitation des services de l'État (unités territoriales des Direccte).

Contractualisation encadrée

L'instruction apporte toutefois des précisions importantes concernant le contrat (ou la convention) pluriannuel(le) de retour à l'équilibre que les Saad aidés doivent conclure.

"L'un des objectifs que doivent comporter toutes les conventions signées est de s'inscrire dans un accompagnement visant à mieux coordonner les services autour de l'usager", insiste l'administration. Qui, dans ce contexte, promeut particulièrement le rapprochement de Saad et de services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) dans le cadre ou en vue de constituer un service polyvalent d'aide et de soins à domicile (Spasad).

Délégation des crédits

Les DGARS doivent transmettre à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), au plus tard le 31 mai 2016, la liste des Saad qu'ils auront retenus pour une aide.

Au vu de ce tableau, la CNSA leur déléguera "sans délai" les crédits de paiement nécessaires, de façon à permettre la signature des conventions de retour à l’équilibre (première tranche). Le versement de la seconde tranche de financement sera effectué à l’issue de la remontée du bilan de signature de ces conventions conclues en 2016, adressée au plus tard au 31 octobre 2016 à la DGCS.

 

 

    Source : instruction du 8 février 2016

    Sybilline Chassat-Philippe






    Ajouter un commentaire
    La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
    Envoyer cette actualité par email :
    Email de l'expéditeur (vous)*

    Email du destinataire *

    Sujet*

    Commentaire :

    * Champs obligatoires

    Le Magazine

    N° 202 - octobre 2021
    Violences faites aux femmes. Protéger encore
    Voir le sommaire

    Formation Direction[s]
    Offres d'emploi
    Les 5 dernières annonces publiées
    Maison Départementale de l'Enfance

    Chef de service éducatif H/F

    Délégation générale Groupe SOS

    Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

    GROUPE SOS Jeunesse

    CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

    France Terre d'Asile

    Directeur Administratif et financier (F/H)

    ADPEP 28

    DIRECTEUR GENERAL (H/F)


    Voir toutes les offres
    Agenda
    28 octobre 2021, à distance

    Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

    3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

    C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

    4 au 5 novembre 2021, à Paris

    Vous avez l’heure, nous avons le temps…

    8 au 10 novembre 2021, à Paris

    Santexpo

    8 au 10 novembre 2021, à Paris

    Santexpo


    Voir tous les évènements
    Trophée Direction[s] : l'essentiel

    Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

     Voir le palmarès 2019 

    Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

    Sous les hauts patronages de :
    Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
    Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
    Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.