Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Sécurité sanitaire
Des consignes ministérielles peu innovantes sur la gestion des vagues de froid

16/11/2017

Le gouvernement a adressé ses consignes annuelles relatives à "la prévention et la gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid" qui concernent notamment les gestionnaires d'établissements et services sociaux ou médico-sociaux. Pour l'essentiel, le cadre retenu est quasi-identique à celui de l'an dernier.

Comme l'an passé, les consignes ministérielles accompagnant la diffusion du "guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid" font office, pour l'édition 2017-2018, d'une piqûre de rappel pour les gestionnaires d'établissements et services sociaux ou médico-sociaux (ESSMS).

Champ médico-social

La fiche 4 réitère les mesures spécifiques au fonctionnement des établissements médico-sociaux accueillant des personnes âgées ou des personnes handicapées. Structures qui doivent notamment :

  • s’assurer de la mise en place de plans bleus et d’un dossier de liaison d’urgence (DLU), pour les EHPAD ne disposant pas de dossiers médicaux accessibles 24h/24 à un médecin intervenant en urgence ;
  • assurer la sécurité des personnes hébergées en cas de défaillance énergétique en mettant en place les moyens ou mesures adaptés nécessaires.

Outre la promotion du vaccin contre la grippe saisonnière, le document insiste cette année encore sur la "présence en nombre suffisant de personnels soignants", étant rappelé qu'en cas de vague de froid ou d’épisode intense de neige ou verglas, il peut être envisagé d’avoir recours à la mobilisation de la réserve sanitaire, par exemple pour "renforcer les structures médico-sociales déjà surchargées".

Champ social

En revanche, quelques nouveautés sont à signaler concernant le dispositif de veille, d'alerte et de remontées d'informations sur le parc d'hébergement d'urgence.

Le circuit de ces remontées est ainsi précisé : les données continueront à être remontées de manière hebdomadaire jusqu’au 3 avril 2018. A partir de cette date, les remontées auront lieu tous les 15 jours, jusqu’au 26 juin 2018, "afin de suivre la clôture progressive du dispositif hivernal".

La méthodologie à suivre est également plus détaillée. En particulier, une distinction devra être établie entre les places pérennes, les places hivernales et les places exceptionnelles. Par ailleurs, pour les places en centre d’hébergement, il ne sera pas nécessaire de distinguer les places d’urgence, de stabilisation et d’insertion. "Seul le nombre de places est demandé, pas leur type", indique la fiche 6 du guide.

Source : instruction du 3 novembre 2017.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 230 - avril 2024
Grand âge. Quelle offre pour demain ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome