Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Handicap
Les agendas d'accessibilité devront être déposés avant un an

01/10/2014

Le gouvernement vient d’adopter par ordonnance des mesures prévoyant la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des services publics de transport afin de palier le non-respect de l’échéance de 2015. La mise en place des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) y est notamment détaillée.

En application de la loi du 10 juillet dernier, qui avait habilité le gouvernement à adopter des mesures législatives pour la mise en œuvre de nouvelles exigences d’accessibilité en faveur des personnes handicapées, une ordonnance du 26 septembre 2014, relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP), des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie, a été publiée au Journal officiel.

Elle prévoit notamment la mise en place des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) permettant au propriétaire ou exploitant d’un établissement recevant du public (ERP) d’échapper aux sanctions prévues par la loi de 2005 en cas de non-respect, au 1er janvier 2015, des obligations d’accessibilité.

Il est ainsi précisé que les projets d’Ad’AP devront être déposés dans un délai d’un an (soit avant le 27 septembre 2015), sous peine de sanction pécuniaire (1 500 € lorsque l’agenda porte sur un seul établissement, 2 500 € dans les autres cas), et que leur durée d’exécution ne pourra excéder 3 ans à compter de leur approbation. De nombreuses exceptions sont cependant envisagées par le texte.

Les Ad’AP devront comporter une « analyse des actions nécessaires pour que l’établissement réponde [aux exigences d’accessibilité] et [prévoir] le programme et le calendrier des travaux ainsi que les financements correspondants ». Leur contenu sera précisé par décret.

En cas de manquements aux engagements fixés par l’agenda, le propriétaire ou exploitant pourra notamment être passible d’une amende comprise entre 5 % et 20 % du montant des travaux restant à réaliser.

L’ordonnance prévoit par ailleurs l’instauration d’un fonds national d’accompagnement de l’accessibilité universelle « afin de participer au financement d'actions de mise en accessibilité d’ERP dont la situation financière des responsables ne permet pas la mise en œuvre et d'actions de recherche et de développement en matière d'accessibilité universelle ».

Source : ordonnance du 26 septembre 2014, JO du 27 septembre

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 201 - septembre 2021
Aller-vers. Prendre les devants
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE ADJOINT DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.