Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Protection de l'enfance
Des commissions ad hoc pour mieux suivre les enfants confiés à l'ASE

05/12/2016

Depuis le 3 décembre 2016, chaque conseil départemental doit mettre en place une commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle, créée par la loi relative à la protection de l'enfant et baptisée "commission d'examen de la situation et du statut des enfants confiés" à l'aide sociale à l'enfance (ASE).

Un décret, applicable depuis le 3 décembre 2016, détaille la composition et les modalités de fonctionnement de la commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle chargée d'examiner la situation des enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance (ASE) depuis plus d'un an, lorsqu'il existe un risque de délaissement parental ou lorsque le statut juridique de l'enfant paraît inadapté à ses besoins.

Instituée, dans son principe, par la loi Meunier-Dini du 14 mars 2016, cette commission ad hoc devra aussi examiner, tous les six mois, la situation des enfants de moins de 2 ans. "A partir d’expériences existant dans les départements, ces commissions doivent être des leviers pour éviter que des enfants ne soient « oubliés » dans les services", insiste l'Observatoire national de la protection de l'enfance dans une note diffusée peu après la publication de la loi.

Instance pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle

Chaque commission, dont la mise en place incombe au président du conseil départemental (PCD), réunira un large éventail de professionnels du secteur, allant du responsable du service départemental de l’ASE (ou son représentant) au représentant de la Fédération nationale des associations départementales d’entraide des personnes accueillies en protection de l’enfance, en passant par un cadre éducatif d’un service habilité au titre de l'ASE.

D'autres professionnels sont susceptibles d'intervenir puisque le décret ne fait que fixer la composition minimale de la commission (elle est "composée notamment").

Saisine et avis

La commission doit être saisie :

  • par le PCD directement ;
  • ou sur proposition de toute personne concernée par la situation de l’enfant.

Elle procède à l'examen de la situation de l'enfant sur la base des rapports élaborés dans le respect du référentiel fixé par un décret du 17 novembre 2016.

Sont obligatoirement associés à l’examen de la situation de l’enfant le service et la personne physique qui l’accueillent ou l’accompagnent au quotidien. Par ailleurs, la commission peut entendre "toute personne dont l’audition lui paraît utile".

 

La commission transmet son avis au PCD dans lequel il peut être proposé une évolution du statut de l’enfant. Cet avis permet, le cas échéant, l’actualisation du projet pour l’enfant.

A noter enfin qu'un recensement annuel des situations examinées et des suites données doit être réalisé par le responsable du service départemental de l’ASE et transmis à l’observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE).

Source : décret du 30 novembre 2016 (n° 2016-1639), JO du 2 déc.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

ADPEP 28

DIRECTEUR GENERAL (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.