Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Durée des stages
Les formations "sociales" bénéficient d'un régime dérogatoire

04/12/2014

Le 1er décret d’application de la loi encadrant les stages vient de paraître. Comme prévu, il réévalue la gratification et liste, par ailleurs, les formations qui pourront déroger pendant 2 ans à la durée maximale de 6 mois. Celles préparant aux diplômes en travail social en font notamment partie.

Les nouvelles mesures, introduites par la loi de juillet dernier sur le « développement, l’encadrement des stages et l’amélioration du statut des stagiaires », sont en partie applicables depuis le 1er décembre. Un décret du 27 novembre vient en effet de rendre effective la nouvelle gratification accordée aux stagiaires et de préciser les modalités d’encadrement des stages.

Gratification

Jusqu’ici fixée à 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale, autrement dit  436 euros mensuels pour un temps plein en 2014, la gratification versée pour les stages de plus de 2 mois est désormais établie à 13,75 % du plafond horaire de la sécurité sociale, soit 479,50 euros mensuels.

Une seconde augmentation est par ailleurs prévue pour la rentrée 2015. A compter du 1er septembre prochain, la gratification sera ainsi de 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale.

La gratification « est due pour chaque heure de présence du stagiaire dans l’organisme d’accueil, à compter du 1er jour du 1er mois […] » et ne fait pas obstacle au remboursement des frais engagés par le stagiaire pour effectuer son stage « et des avantages offerts, le cas échéant, pour la restauration, l’hébergement et le transport ».

Cursus pédagogique

Le texte prévoit que les périodes de formation en milieu professionnel et les stages doivent désormais être  « intégrés à un cursus de formation dont le volume pédagogique d’enseignement […] est de 200 heures au minimum par année d’enseignement ».

Un « suivi régulier » des stagiaires devra être effectué par un enseignant référant, désigné par l’établissement d’enseignement. Un tuteur, chargé de l’accueil et de l’accompagnement du stagiaire, sera par ailleurs désigné par l’établissement d’accueil.

Ces intervenants signeront une convention de stage, qui devra notamment faire état des compétences à acquérir ou à développer par le stagiaire, des activités qui lui seront confiées, des conditions de son encadrement et de son suivi, des dates de début et de fin du stage et de la durée de présence hebdomadaire.

Durée des stages

La loi fixe à 6 mois la durée maximale des stages. Le décret prévoit cependant que, jusqu’au 11 juillet 2016, certaines formations pourront déroger à cette limite. Il en va ainsi des diplômes d’Etat de :

  • assistant de service social ;
  • conseiller en économie sociale familiale ;
  • éducateur de jeunes enfants ;
  • éducateur spécialisé ;
  • éducateur technique spécialisé ;

Ainsi que des « formations préparant à un diplôme conférant le grade de master et qui permettent, dans le cadre d'une interruption volontaire et optionnelle du cursus, l'exercice d'activités en milieu professionnel destinées exclusivement à acquérir des compétences en cohérence avec les formations, d'une durée de plus de 6 mois ».

Source : décret du 27 novembre 2014, JO du 30 novembre

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 182 - janvier 2020
Dossier. Chefs de service : la fonction s'étoffe
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Centre Communal d’Action Sociale d’Écully

Directeur d’Etablissement H/F

Citoyens & Justice

Directeur Général (H/F)

Fondation des Amis de l'Atelier

Chef de service (H/F)

Groupe sos Solidarités -Hébergement

CHEF DE SERVICE H/F

MLEZI MAORE

DIRECTEUR.RICE GÉNÉRAL.E ADJOINT.E H/F


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

Nous vous donnons rendez-vous en mai pour candidater à l'édition 2020 du Trophée !

 La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. 

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018