Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Budget des ESSMS publics
2017, année de transition

22/02/2017
Annie Lelièvre (FHF)

Dans la foulée des décrets parus fin décembre réformant le financement des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS), l’administration fixe le cadre budgétaire pour les structures publiques en 2017. L’état prévisionnel de recettes et de dépenses (EPRD) [1] ne sera déployé réellement qu’en 2018 pour les établissements qui relèvent d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), petites unités de vie (PUV), ESSMS « handicap » et services de soins infirmiers à domicile.

Un éclairage plus précis

2017 est donc une année transitoire « afin notamment de permettre l’adaptation des systèmes d’information », précise l’administration. Une structure temporaire qui « est avant tout la conséquence de la parution tardive des textes », nuance Annie Lelièvre, responsable du pôle Autonomie à la Fédération hospitalière de France (FHF). Ce budget prévisionnel temporaire se compose de deux sections (investissement et exploitation) auxquelles s’ajoutent deux tableaux préfigurant l'EPRD. Le premier présente la capacité d’autofinancement prévisionnel, le second reconstitue les variations du fonds de roulement. Des éléments nouveaux afin de « disposer d’un éclairage plus précis de la situation financière d’un établissement », explique Delphine Le Port, administratrice au groupement national d'ESSMS publics Gepso. En annexe, un rapport budgétaire et financier porte sur l’analyse globale des équilibres généraux, l’activité prévisionnelle et l’analyse de l’évolution de la masse salariale. Enfin, à la clôture de l’exercice 2017, à la place du futur état réalisé des recettes et des dépenses (ERRD), le gestionnaire établira un simple document synthétique de transition.

Date butoir : le 30 avril

Côté calendrier, « alors qu'ils ont déjà réalisé leur budget prévisionnel en octobre dernier, les établissement vont devoir présenter, avant le 30 avril prochain, à leur conseil d'administration ce budget dans le cadre d’une décision modificatrice. Et préparer leur EPRD 2018 avant le 31 octobre 2017. D’ici là, nous espérons avoir d’autres instructions réglementaires », ajoute Annie Lelièvre. Qui plaide notamment pour la parution d'une instruction spécifique pour les établissements rattachés à un centre hospitalier.

Instruction interministérielle n°DGCS/5C/DGCL/DGFIP/2016/412 du 28 décembre 2016

[1] Lire Direction[s] n° 149 p. 32

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 151 - mars 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 231 - juin 2024
Protection de l’enfance. Quelle sortie de crise ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

DIRECTEUR·RICE GÉNÉRAL·E DU CDEF 93

Conseil Départemental de la Seine Saint Denis

MEDECIN REFERENT MALADIES INFECTIEUSES

UDAF DE LA MARNE

DIRECTEUR DE POLE (H/F)

Le Département de la Manche

Responsable du territoire de solidarité Coutançais (f/h)

Département du Val-de-Marne

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Logo Trophée 2

Participez au Trophée Direction[s] 2024 !

Sous le haut patronage de :

Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

et

Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

 

En partenariat avec :

Logo Axiome