Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Secteur addictologie
Cadrage de la campagne budgétaire 2017

30/05/2017

Les priorités d'emploi des crédits consacrés en 2017 aux établissements et services médico-sociaux confrontés à des difficultés spécifiques (en hausse de 5,6 %) sont dévoilées. Au menu : expérimentation des appartements de coordination thérapeutique (ACT) à domicile, création de places de lits halte soins santé (LHSS) et lits d'accueil médicalisés (LAM), etc.

Précédant l'arrêté fixant les dotations régionales limitatives - qui constitue le point de départ du délai de 60 jours pour procéder à la tarification -, la traditionnelle instruction relative à la campagne budgétaire des établissements et services médico-sociaux (ESMS) accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques, datée du 27 avril, vient d'être publiée. Elle précise notamment aux directeurs généraux d'agences régionales de santé (ARS) les priorités d'emploi des crédits pour chaque catégorie de structures. A savoir : les appartements de coordination thérapeutique (ACT) ; les centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogue (CAARUD) ; les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) ; les lits halte soins santé (LHSS) et les lits d'accueil médicalisés (LAM).

Enveloppe nationale

Il est rappelé que le montant des crédits dédiés aux ESMS "spécifiques" s'élève à 582,25 millions d'euros (M€), "soit un taux de progression de + 5,6 % par rapport à 2016". Une enveloppe de 9,67 M€ est consacrés aux mesures nouvelles. Sur le fond, les orientations nationales innovent cette année particulièrement dans le champ des ACT.

ACT à domicile

En plus de l'enveloppe consacrée traditionnellement à la création et à l'extension de places d'ACT (2,21 M€ sur 4 mois pour 200 places), l'instruction réserve un peu plus de 147 000 € à une nouvelle expérimentation : ACT à domicile.

Il s'agit de proposer un accompagnement médico-social à des personnes atteintes de maladies chroniques en situation de précarité, mais bénéficiant déjà d'un logement. Ce dispositif est destiné aux patients ne nécessitant pas une hospitalisation mais présentant :

  • une dépendance importante dans l'accomplissement des gestes de la vie quotidienne ;
  • et pouvant souffrir de vulnérabilités psychiques, économiques et/ou sociales.

Le budget dédié à cette expérimentation doit permettre la création de 50 places d'ACT sur 4 mois, soit à compter du 1er septembre 2017. Un cahier des charges national sera proposé aux ARS expérimentatrices, précise l'instruction.

ACT et handicap psychique

Par ailleurs, trois régions (Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine et Occitanie) bénéficient de crédits dédiés à la création de 30 places d'ACT pour des personnes en situation ou à risque de handicap psychique (322 000 € sur 4 mois). Ce, comme prévu par le volet handicap psychique de la stratégie quinquennale de l'évolution de l'offre médico-sociale. Les modalités de fonctionnement et d'évaluation de ces nouvelles places d'ACT sont définies dans un cahier des charges, figurant en annexe 12 de l'instruction.

Mesures nouvelles pour les CSAPA et CAARUD

Le montant des mesures nouvelles pour les structures d'addictologie est fixé, en 2017, à 1,792 M€ (contre 2,40 M€ en 2016). Cette enveloppe sert à financer sept mesures dont :

  • les salles de consommation à moindre risque, expérimentées depuis l'an dernier à Paris et Strasbourg (179 000 € sur 1 mois) ;
  • la mise à disposition de tests rapides d'orientation diagnostique (Trod) pour le dépistage de l'hépatite C en CSAPA (90 000 € sur 4 mois) ;
  • la mise à disposition de naloxone, traitement pouvant être délivré gratuitement, par les CSAPA et les Caarud, aux usagers identifiés comme présentant un risque de surdose aux opiacés (133 000 € sur 4 mois).

Création de LAM et LHSS

Doivent être créés, cette année, 200 nouveaux LAM et 150 nouveaux LHSS.

Le prix de journée de ces structures est fixé, en 2017, à :

  • 200,90 € par jour et par lit pour LAM ;
  • 113,32 € par jour et par lit pour les LHSS.

Source : instruction du 27 avril 2017.

Virginie Fleury






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 210 - juin 2022
Transformation de la fonction publique
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
DEPARTEMENT DE LA SARTHE

DIRECTEUR ENFANCE FAMILLE (H/F)

Association Valentin Hauy

CHARGE DE MISSION ACCESSIBILITE (H/F)

Ville de Sèvres

CHEF DE SERVICE (H/F)

Département de la Haute-Savoie

RESPONSABLE DES MODES D'ACCUEIL - H/F

CESAP

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
3 septembre 2022, à Paris et à distance

Assises nationales contre les féminicides

8 au 10 septembre 2022, à Reims

Journées d'études sur le handicap psychique

9 septembre 2022, à Paris

La BD dans le social, le social dans la BD

13 septembre 2022, à Paris

Parcours de jeunes en institutions

15 et 16 septembre 2022, à Nantes

La mêlée. Rencontres de l’action sociale et de la santé


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Les candidatures sont closes !

La cérémonie de remise des prix se tiendra
le jeudi 1er décembre, à Paris.

Inscrivez-vous pour y assister.


En partenariat avec :