Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Branche de l'aide à domicile
Pas de revalorisation de la valeur du point en 2017

23/10/2017

Un arrêté, publié le 20 octobre, confirme le refus d'agrément, par le ministère des solidarités, de l'avenant 35 prévoyant de porter la valeur du point dans la branche de l'aide à domicile à 5,403 € au 1er octobre 2017 (+ 0,43 %).

Le point reste donc fixé à 5,38 €.

 

La décision ministérielle ne fait qu'entériner l'avis défavorable rendu fin septembre par la Commission nationale d'agrément et qui avait suscité un tollé parmi les partenaires sociaux signataires de l'avenant. La CFDT Santé-Sociaux s'était ainsi déclarée "scandalisée". Et a co-signé, avec l'USB-Domicile, un courrier envoyé à la ministre le 29 septembre lui demandant, à défaut d'agrément, de reporter l'enveloppe non consommée en 2017 sur l'exercice 2018. A suivre...

Source : arrêté du 13 octobre 2017, JO du 20 oct.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - novembre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
ADDSEA Sauvegarde Bourgogne Franche Comté

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

Les PEP CBFC

Directeur de Pôle Préventions et Soins H/F

Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Association Emmaüs Le Puy

DIRECTEUR (H/F)

ARILE

Chef de service H/F CDI (AGORA)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.